COP21 Success!

First and foremost, a big congratulations to the negotiators, diplomats, civil societies, and businesses, that represented the 190+ nations at COP 21. On Saturday morning, the agreement was signed! Although there is still a lot of work to do to make sure that the promises are kept, this is an historic first step. It shows a shared global willingness to take on the challenges presented by global warming, mitigate future disasters, and adapt to current situations. The negotiation document itself is just over 30 pages so we thought we would break it down for you. Here are four of the major points agreed to…

  • The parties agree to keep temperatures from rising above 2 degrees Celsius with an additional promise to try and keep temperatures from rising above 1.5 degrees Celsius.
  • The parties agree to keep emissions emitted by humans to that of the same level that trees, soils, and oceans can absorb naturally. This should officially begin between 2050 and 2100.
  • Every five years the countries agree to an emissions review
  • Wealthy countries have agreed to provide climate finance to help developing countries adapt to climate change and transition to renewable energy.

But what does this mean for rural communities? For one, it means we are on the right track! Our initiatives to educate children, mobilize local citizens, develop renewable energy projects, and develop local, circular economies are exactly the type of projects we need to fulfill the COP21 accord. In fact, COP21 was a wake-up call that we need more of what we do. Rural communities all over the world are looking for solutions that will help them both develop and remain conscious of their carbon footprint.

With this new realization, 2016 is likely to be a big year for us! Let’s get to work!


 

Nous souhaitons féliciter le travail des négociateurs, diplomates, acteurs de la société civile, et entreprises qui représentaient les 190+ pays à la COP 21.

Samedi matin, ils ont réussi à signer un accord pour la planète ! Malgré un travail immense à venir, l’accord montre une profonde volonté mondiale de travail en commun pour se battre contre les effets négatifs du changement climatique.

L’accord fait environ 30 pages, nous en avons extrait  les 4 points principaux…

  • Les parties sont d’accord pour que la température n’augmente pas de plus que 2°C. Mais dans l’idéal il faudra redoubler d’efforts pour ne pas dépasser 1.5 °C.
  • Les parties s’accordent sur le fait que les émissions de carbone par les êtres humains ne devraient pas dépasser le carbone pouvant être absorbé naturellement par les arbres, les océans et les sols. Ce règlement commencera entre 2050 et 2100.
  • Tous les cinq ans, tous les pays devraient être soumis à une revue de dégâts de l’effet de serre pour analyser leurs progrès.
  • Les pays les plus riches se sont accordés à fournir des fonds pour aider les pays sous-développés à passer aux énergies renouvelables.

Mais qu’est-ce que cet accord veut dire pour les territoires ruraux ?

L’ensemble de nos initiatives –  de sensibilisation, mobilisation, financement des énergies renouvelables, et développement de l’économie circulaire –  marque une première étape mais il va falloir redoubler d’effort en imaginant des solutions toujours plus innovantes  pour atteindre les objectifs fixés par ce nouvel accord.

L’ensemble des territoires du monde cherchent des solutions pour se développer mais doivent cependant être attentifs à un équilibre – à leur empreinte carbone.   

2016 risque d’être une année très chargée pour nous, mais nous acceptons le challenge et vous invitons à le partager avec nous.

Au travail…. !

Mouton et Innovation?

20151210_182034_resized

Notre « Star » de la COP 21!

Connaissez-vous le pôle laine de Saugue? 

C’est une association d’Auvergne qui a pour objectif  de redonner à une ressource locale, la laine, son statut de matière première porteuse de valeur ajoutée. Véronique, notre chef de projet sur l’économie circulaire nous a expliqué comment, en mobilisant l’ensemble des compétences (éleveurs, artisans,  élus locaux, acteurs du tourisme), MACEO a aidé à faire de la laine un levier de développement du territoire. A travers cette expérience nous avons appréhendé ce qu’est l’économie circulaire. La laine, devenue presqu’un déchet pour les éleveurs, car moins rentable que l’activité de bouche,  permet aujourd’hui de produire du feutre, devient une attraction touristique et sera  peut être demain un isolant pour les habitations …


Do you know the wool center of Saugue?

For most sheep farmers, wool has practically the same value as garbage. Sheep spend more time indoors which reduces the thickness of their coats and consumers often buy synthetic fabrics drastically decreasing wool’s market price. However, Veronique, MACEO’s Project Manager for circular economy initiatives explained today at our stand how actors in the community of Saugue worked together to breath new life into this primary resource. Saugue is a rural community located in the heart of France’s region of Auvergne. There may be more sheep in the community than there are people. By working together, local government, sheep farmers, wool artisans, and tourism actors were able to reinvigorate their local economy. Today, farmers spend more time caring for the coats of their sheep. Tourists can watch as the wool is washed, processed, and turned into yarn or felt. An entire museum has been dedicated to the history of wool and there is even talk of using wool to make insulation.
20151210_111153_resized_2

Rêve Demain l’Energie

En naviguant dans l’Espace dédié à la société civile, l’implication des jeunes dans la lutte contre le changement climatique semble évidente, une préoccupation centrale et partagée par l’ensemble des pays représentés. Les hommes et femmes politiques, les parents et grands parents manifestent pour une vie meilleure pour leurs enfants.

Nous nous sommes engagés dans des projets qui s’appuient sur la sensibilisation des enfants, sur leur pouvoir de conviction !

Le projet« Rêve Demain l’Energie »invite les enfants à imaginer le monde qui sera le leur demain, au travers de tout un champ d’expression : des pièces de théâtre, un concours de dessin, des outils ludiques qui encouragent le changement des habitudes à la maison.

Mardi, les partenaires du projet ont partagé leurs expériences avec la communauté internationale de la COP 21.

Le projet a suscité un fort intérêt donnant naissance à des échanges animés … Les partenaires du projet déjà convaincus, sont d’autant plus motivés pour construire la suite ! A suivre ….

revedemainenergie.wordpress.com

In walking around the Generation Climate Area, it becomes evident rather quickly that children are major players in the fight against climate change. Politicians defend policies in the name of the future for our youth while parents and grandparents advocate for a better world for next generations.

For us at MACEO/RURENER, we engage children on these issues because we find that children are actually some of the best teachers. For example, in our project Rêve Energy Demain, “Dream Energy Tomorrow”, children are encouraged to dream about the world they want to live in. They then communicate this world to adults in the form of theater, drawings, and through changing their energy consumption at home.

On Tuesday, Rêve project leaders shared their experiences with the international community at the COP 21. The project was well received by the public! So much so that it has the project leaders asking the question… what’s next?

 

20151208_165848 (1)Team Rêve!

Comment financer les projets énergétiques dans les territoires ruraux d’Europe et du monde ?

Les expériences conduites dans le Massif Central pour réaliser des économies d’énergies et surtout pour financer les énergies renouvelables ont attisé la curiosité lors de notre Petit Déj’ Thématique.

Les délégations africaines qui cherchent des méthodes innovantes pour exploiter l’énergie solaire étaient  présentes. Nous saluons en particulier nos collègues du Bénin, Botswana ou côte d’Ivoire auxquels Phillipe Cortes, Président  de Grange Solaire, notre intervenant du jour, a pu donner des pistes de réponses.

« Grange solaire travaille aujourd’hui dans des villages, en particulier dans le Limousin, cette capacité, ce savoir faire, on sera capable de le transposer dans des pays en voie de développement… Cela sera notre avenir… » ~Philippe Cortes.~

 

 

How do you finance energy projects in rural territories in Europe and all over the world?

Our innovative methods to finance renewable energies and our energy savings projects attracted many curious visitors at Friday’s themed breakfast.

Of the many visitors to our stand were African delegations looking for innovative ways to produce solar energy. A big shout-out to our new friends from Benin, Botswana and the Ivory Coast! Phillipe Cortes from Grange Solaire, our special guest of the day, offered up plenty of potential opportunities for collaboration.

“Today, Grange Solaire works in villages (particularly in Limousin), these skills and this know-how, we are able to transfer them to developing countries….that will be our future…” ~Phillipe Cortes~

La problématique des territoires ruraux – Universelle !

From South and Central America to Africa by way of Asia, rural territories around the world are experiencing similar issues. How do they attract new inhabitants? How do they best value local resources? Where can they acquire the necessary human and financial resources to sustainably develop their communities?

Diplomats from all over the globe have come to COP21 to raise up the voices of their people towards climate consensus but they are also looking for new ideas, methods, and innovative ideas that can be adapted back home.

At our stand the exchanges are rich and sometimes rather moving, our perspectives entangle with others and doors are opened…


De l’Amérique Latine à l’Afrique en passant par l’Asie, les territoires ruraux du monde se retrouvent autour d’enjeux commun : attirer de nouveaux habitants, valoriser leurs ressources,  acquérir les moyens humains et financiers pour développer leur territoire.

Les diplomates du monde entier sont venus à la COP 21 pour porter la voix de leur pays vers un consensus commun mais également pour trouver de nouvelles idées, des méthodes, des solutions innovantes qu’ils pourraient adapter à leur territoire.

Sur notre stand les échanges sont riches parfois émouvants, les perspectives se mêlent, des portes s’ouvrent ….

Délégation de diplomates brésiliens

Délégation de diplomates brésiliens

 

 

Focus Project: Parlement Citoyen Climat (Citizens Climate Assembly)

Ce matin sur notre stand, nous avons organisé notre premier Petit déj’ thématique autour du Parlement Climat Citoyen Climat.

Nous sommes ravies de vous annoncer que c’était un franc succès !

La délégation belge de la Province du Luxembourg, initiatrice du projet, est spécialement venue pour partager son expérience :

  • Thérèse MAHY (Députée chargé du développement durable de la Province du Luxembourg)
  • Daniel CONROTTE (Attaché à la cellule de développement durable)
  • Michel DACCACHE (Chercheur à l’ULG-équipe SEED) 
  • Frédéric SAUVAGE (Représentant des citoyens à la COP 21)

En quelques mots Thérèse Mahy et Frédéric Sauvage nous parlent de leur démarche unique et innovante.

 


 

This morning the MACEO/RURENER stand (EGC B6) hosted its first themed breakfast and we are happy to report that it was a great success!

Joining us today to talk about their experiences with the Citizens Climate Assembly was…

  • Thérèse Mahy (Representative in the Province of Luxembourg, Belgium)
  • Daniel Conrotte (responsible for sustainable development in the Province of Luxembourg, Belgium)
  • Michel Daccache (sociologist at the University of Liege-Arlon), and
  • Frédéric Sauvage (one of the 40 citizens randomly selected to participate in the Citizens Climate Assembly).

 

20COP 21 Stand MACEO/RURENER - Breakfast 02/12/15

Look at all those people! There was incredible admiration and support for the project from the public that passed by! 

@ Espace Génération Climat

Finally! After several months of preparation, our stand at the Espace Générations Climat (B6) is ready for action. We are ready to share with the world how rural communities are joining the fight against climate change.

Enfin!  Après des mois de préparation, notre stand à l’Espace Générations Climat est « ready for action ». Nous sommes prêtes à partager avec le monde les solutions innovantes des territoires ruraux contre le changement climatique.

until next…think Green!

Elise, Christelle, Emilie

20151201_115515